cf.toflyintheworld.com
Nouvelles recettes

Ford s'associe à Jose Cuervo pour fabriquer des pièces automobiles à partir d'agave

Ford s'associe à Jose Cuervo pour fabriquer des pièces automobiles à partir d'agave


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Premières planches de surf et maintenant des pièces automobiles : Jose Cuervo s'est associé à Ford Motor Company pour développer une nouvelle façon d'utiliser les fibres d'agave restantes de la Tequila-processus de fabrication.

Les entreprises explorent des moyens d'utiliser l'usine d'agave "pour développer des bioplastiques plus durables à utiliser dans les véhicules Ford", selon un Libération. Ils testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules, y compris les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage.

En cas de succès, le composite durable pourrait réduire le poids du véhicule, réduisant ainsi la consommation d'énergie et améliorant l'économie de carburant, tout en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

L'utilisation de matériaux durables n'a rien de nouveau pour Ford. L'entreprise utilise actuellement huit matériaux durables dans ses véhicules : mousse de soja, huile de ricin, paille de blé, fibre de kénaf, cellulose, bois, fibre de coco et coques de riz.

Les plantes d'agave sont cultivées pendant sept à 10 ans, et une fois récoltées, le cœur de la plante est torréfié, broyé et les jus sont extraits pour la distillation. Une partie des fibres d'agave restantes est utilisée comme compost dans les fermes de Jose Cuervo.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine pour la Fondation Cuervo et maître tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plantes d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Consultez notre guide d'infusion Tequila.


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux écologiques du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste de nombreux autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Le succès dans le développement d'un composite durable pourrait réduire le poids des véhicules et réduire la consommation d'énergie, tout en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et l'impact de la production de véhicules sur l'environnement.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

Le cycle de croissance de la plante d'agave est un processus d'au moins sept ans. Une fois récolté, le cœur de la plante est torréfié, avant broyage et extraction de ses jus pour distillation. Jose Cuervo utilise une partie des fibres d'agave restantes comme compost pour ses fermes, et les artisans locaux fabriquent de l'artisanat et du papier d'agave à partir des restes.

Maintenant, dans le cadre du plan de développement durable plus large de Jose Cuervo, le fabricant de tequila s'associe au constructeur automobile pour développer une nouvelle façon d'utiliser ses fibres restantes.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine pour la Fondation Cuervo et maître tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plants d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Comme Ford Motor Company, Jose Cuervo est une entreprise familiale. Fondée en 1795, elle fabrique de la tequila depuis plus de 220 ans avec la même expérience, le même savoir-faire et les mêmes recettes qui se sont transmises de génération en génération.

La collaboration avec Jose Cuervo est le dernier exemple de l'approche innovante de Ford en matière de gestion des produits et de l'environnement grâce à l'utilisation de biomatériaux. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise huit matériaux durables dans ses véhicules, notamment la mousse de soja, l'huile de ricin, la paille de blé, la fibre de kénaf, la cellulose, le bois, la fibre de coco et les coques de riz.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, 5 milliards de tonnes de déchets de biomasse agricole sont produits chaque année. Sous-produit de l'agriculture, l'approvisionnement en matériaux est abondant et souvent sous-utilisé. Pourtant, les matériaux peuvent être relativement peu coûteux et peuvent aider les fabricants à compenser l'utilisation de fibres de verre et de talc pour des produits plus durables et plus légers.

"Il y a environ 400 livres de plastique sur une voiture typique", a déclaré Mielewksi. «Notre travail consiste à trouver le bon endroit pour un composite vert comme celui-ci pour aider notre impact sur la planète. C'est un travail dont je suis vraiment fier, et il pourrait avoir un large impact dans de nombreuses industries.


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux écologiques du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste de nombreux autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Le succès du développement d'un composite durable pourrait réduire le poids des véhicules et la consommation d'énergie, tout en limitant l'utilisation de produits pétrochimiques et l'impact de la production de véhicules sur l'environnement.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

Le cycle de croissance de la plante d'agave est un processus d'au moins sept ans. Une fois récolté, le cœur de la plante est torréfié, avant de broyer et d'extraire ses jus pour la distillation. Jose Cuervo utilise une partie des fibres d'agave restantes comme compost pour ses fermes, et les artisans locaux fabriquent de l'artisanat et du papier d'agave à partir des restes.

Désormais, dans le cadre du plan de développement durable plus large de Jose Cuervo, le fabricant de tequila s'associe au constructeur automobile pour développer une nouvelle façon d'utiliser ses fibres restantes.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine pour la Fondation Cuervo et maître tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plants d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Comme Ford Motor Company, Jose Cuervo est une entreprise familiale. Fondée en 1795, elle fabrique de la tequila depuis plus de 220 ans avec la même expérience, le même savoir-faire et les mêmes recettes qui se sont transmises de génération en génération.

La collaboration avec Jose Cuervo est le dernier exemple de l'approche innovante de Ford en matière de gestion des produits et de l'environnement grâce à l'utilisation de biomatériaux. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise huit matériaux durables dans ses véhicules, notamment la mousse de soja, l'huile de ricin, la paille de blé, la fibre de kénaf, la cellulose, le bois, la fibre de coco et les coques de riz.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, 5 milliards de tonnes de déchets de biomasse agricole sont produits chaque année. Sous-produit de l'agriculture, l'approvisionnement en matériaux est abondant et souvent sous-utilisé. Pourtant, les matériaux peuvent être relativement peu coûteux et peuvent aider les fabricants à compenser l'utilisation de fibres de verre et de talc pour des produits plus durables et plus légers.

"Il y a environ 400 livres de plastique sur une voiture typique", a déclaré Mielewksi. « Notre travail consiste à trouver le bon endroit pour un composite vert comme celui-ci pour aider notre impact sur la planète. C'est un travail dont je suis vraiment fier, et il pourrait avoir un large impact dans de nombreuses industries.


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux écologiques du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste de nombreux autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Le succès dans le développement d'un composite durable pourrait réduire le poids des véhicules et réduire la consommation d'énergie, tout en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et l'impact de la production de véhicules sur l'environnement.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

Le cycle de croissance de la plante d'agave est un processus d'au moins sept ans. Une fois récolté, le cœur de la plante est torréfié, avant broyage et extraction de ses jus pour distillation. Jose Cuervo utilise une partie des fibres d'agave restantes comme compost pour ses fermes, et les artisans locaux fabriquent de l'artisanat et du papier d'agave à partir des restes.

Désormais, dans le cadre du plan de développement durable plus large de Jose Cuervo, le fabricant de tequila s'associe au constructeur automobile pour développer une nouvelle façon d'utiliser ses fibres restantes.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine pour la Fondation Cuervo et maître tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plantes d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Comme Ford Motor Company, Jose Cuervo est une entreprise familiale. Fondée en 1795, elle fabrique de la tequila depuis plus de 220 ans avec la même expérience, le même savoir-faire et les mêmes recettes qui se sont transmises de génération en génération.

La collaboration avec Jose Cuervo est le dernier exemple de l'approche innovante de Ford en matière de gestion des produits et de l'environnement grâce à l'utilisation de biomatériaux. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise huit matériaux durables dans ses véhicules, notamment la mousse de soja, l'huile de ricin, la paille de blé, la fibre de kénaf, la cellulose, le bois, la fibre de coco et les coques de riz.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, 5 milliards de tonnes de déchets de biomasse agricole sont produits chaque année. Sous-produit de l'agriculture, l'approvisionnement en matériaux est abondant et souvent sous-utilisé. Pourtant, les matériaux peuvent être relativement peu coûteux et peuvent aider les fabricants à compenser l'utilisation de fibres de verre et de talc pour des produits plus durables et plus légers.

"Il y a environ 400 livres de plastique sur une voiture typique", a déclaré Mielewksi. «Notre travail consiste à trouver le bon endroit pour un composite vert comme celui-ci pour aider notre impact sur la planète. C'est un travail dont je suis vraiment fier, et il pourrait avoir un large impact dans de nombreuses industries.


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux écologiques du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste de nombreux autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Le succès dans le développement d'un composite durable pourrait réduire le poids des véhicules et réduire la consommation d'énergie, tout en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et l'impact de la production de véhicules sur l'environnement.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

Le cycle de croissance de la plante d'agave est un processus d'au moins sept ans. Une fois récolté, le cœur de la plante est torréfié, avant broyage et extraction de ses jus pour distillation. Jose Cuervo utilise une partie des fibres d'agave restantes comme compost pour ses fermes, et les artisans locaux fabriquent de l'artisanat et du papier d'agave à partir des restes.

Désormais, dans le cadre du plan de développement durable plus large de Jose Cuervo, le fabricant de tequila s'associe au constructeur automobile pour développer une nouvelle façon d'utiliser ses fibres restantes.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine de la Fondation Cuervo et maître de la tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plantes d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Comme Ford Motor Company, Jose Cuervo est une entreprise familiale. Fondée en 1795, elle fabrique de la tequila depuis plus de 220 ans avec la même expérience, le même savoir-faire et les mêmes recettes qui se sont transmises de génération en génération.

La collaboration avec Jose Cuervo est le dernier exemple de l'approche innovante de Ford en matière de gestion des produits et de l'environnement grâce à l'utilisation de biomatériaux. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise huit matériaux durables dans ses véhicules, notamment la mousse de soja, l'huile de ricin, la paille de blé, la fibre de kénaf, la cellulose, le bois, la fibre de coco et les coques de riz.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, 5 milliards de tonnes de déchets de biomasse agricole sont produits chaque année. Sous-produit de l'agriculture, l'approvisionnement en matériaux est abondant et souvent sous-utilisé. Pourtant, les matériaux peuvent être relativement peu coûteux et peuvent aider les fabricants à compenser l'utilisation de fibres de verre et de talc pour des produits plus durables et plus légers.

"Il y a environ 400 livres de plastique sur une voiture typique", a déclaré Mielewksi. «Notre travail consiste à trouver le bon endroit pour un composite vert comme celui-ci pour aider notre impact sur la planète. C'est un travail dont je suis vraiment fier, et il pourrait avoir un large impact dans de nombreuses industries. »


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux écologiques du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste beaucoup d'autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Le succès dans le développement d'un composite durable pourrait réduire le poids des véhicules et réduire la consommation d'énergie, tout en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et l'impact de la production de véhicules sur l'environnement.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

Le cycle de croissance de la plante d'agave est un processus d'au moins sept ans. Une fois récolté, le cœur de la plante est torréfié, avant broyage et extraction de ses jus pour distillation. Jose Cuervo utilise une partie des fibres d'agave restantes comme compost pour ses fermes, et les artisans locaux fabriquent de l'artisanat et du papier d'agave à partir des restes.

Désormais, dans le cadre du plan de développement durable plus large de Jose Cuervo, le fabricant de tequila s'associe au constructeur automobile pour développer une nouvelle façon d'utiliser ses fibres restantes.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine pour la Fondation Cuervo et maître tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plantes d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Comme Ford Motor Company, Jose Cuervo est une entreprise familiale. Fondée en 1795, elle fabrique de la tequila depuis plus de 220 ans avec la même expérience, le même savoir-faire et les mêmes recettes qui se sont transmises de génération en génération.

La collaboration avec Jose Cuervo est le dernier exemple de l'approche innovante de Ford en matière de gestion des produits et de l'environnement grâce à l'utilisation de biomatériaux. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise huit matériaux durables dans ses véhicules, notamment la mousse de soja, l'huile de ricin, la paille de blé, la fibre de kénaf, la cellulose, le bois, la fibre de coco et les coques de riz.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, 5 milliards de tonnes de déchets de biomasse agricole sont produits chaque année. Sous-produit de l'agriculture, l'approvisionnement en matériaux est abondant et souvent sous-utilisé. Pourtant, les matériaux peuvent être relativement peu coûteux et peuvent aider les fabricants à compenser l'utilisation de fibres de verre et de talc pour des produits plus durables et plus légers.

"Il y a environ 400 livres de plastique sur une voiture typique", a déclaré Mielewksi. «Notre travail consiste à trouver le bon endroit pour un composite vert comme celui-ci pour aider notre impact sur la planète. C'est un travail dont je suis vraiment fier, et il pourrait avoir un large impact dans de nombreuses industries.


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux écologiques du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste beaucoup d'autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Le succès du développement d'un composite durable pourrait réduire le poids des véhicules et la consommation d'énergie, tout en limitant l'utilisation de produits pétrochimiques et l'impact de la production de véhicules sur l'environnement.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

Le cycle de croissance de la plante d'agave est un processus d'au moins sept ans. Une fois récolté, le cœur de la plante est torréfié, avant broyage et extraction de ses jus pour distillation. Jose Cuervo utilise une partie des fibres d'agave restantes comme compost pour ses fermes, et les artisans locaux fabriquent de l'artisanat et du papier d'agave à partir des restes.

Désormais, dans le cadre du plan de développement durable plus large de Jose Cuervo, le fabricant de tequila s'associe au constructeur automobile pour développer une nouvelle façon d'utiliser ses fibres restantes.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine de la Fondation Cuervo et maître de la tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plantes d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Comme Ford Motor Company, Jose Cuervo est une entreprise familiale. Fondée en 1795, elle fabrique de la tequila depuis plus de 220 ans avec la même expérience, le même savoir-faire et les mêmes recettes qui se sont transmises de génération en génération.

La collaboration avec Jose Cuervo est le dernier exemple de l'approche innovante de Ford en matière de gestion des produits et de l'environnement grâce à l'utilisation de biomatériaux. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise huit matériaux durables dans ses véhicules, notamment la mousse de soja, l'huile de ricin, la paille de blé, la fibre de kénaf, la cellulose, le bois, la fibre de coco et les coques de riz.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, 5 milliards de tonnes de déchets de biomasse agricole sont produits chaque année. Sous-produit de l'agriculture, l'approvisionnement en matériaux est abondant et souvent sous-utilisé. Pourtant, les matériaux peuvent être relativement peu coûteux et peuvent aider les fabricants à compenser l'utilisation de fibres de verre et de talc pour des produits plus durables et plus légers.

"Il y a environ 400 livres de plastique sur une voiture typique", a déclaré Mielewksi. « Notre travail consiste à trouver le bon endroit pour un composite vert comme celui-ci pour aider notre impact sur la planète. C'est un travail dont je suis vraiment fier, et il pourrait avoir un large impact dans de nombreuses industries.


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux écologiques du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste de nombreux autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Le succès dans le développement d'un composite durable pourrait réduire le poids des véhicules et réduire la consommation d'énergie, tout en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et l'impact de la production de véhicules sur l'environnement.

« Chez Ford, nous visons à réduire notre impact sur l'environnement », a déclaré Debbie Mielewski, responsable technique senior de Ford, département de recherche sur le développement durable. « En tant que leader dans le domaine de la durabilité, nous développons de nouvelles technologies pour utiliser efficacement les matériaux et les fibres mis au rebut, tout en réduisant potentiellement l'utilisation de produits pétrochimiques et en allégeant nos véhicules pour l'économie de carburant souhaitée. »

Le cycle de croissance de la plante d'agave est un processus d'au moins sept ans. Une fois récolté, le cœur de la plante est torréfié, avant broyage et extraction de ses jus pour distillation. Jose Cuervo utilise une partie des fibres d'agave restantes comme compost pour ses fermes, et les artisans locaux fabriquent de l'artisanat et du papier d'agave à partir des restes.

Désormais, dans le cadre du plan de développement durable plus large de Jose Cuervo, le fabricant de tequila s'associe au constructeur automobile pour développer une nouvelle façon d'utiliser ses fibres restantes.

"Jose Cuervo est fier de travailler avec Ford pour développer davantage notre plan de développement durable de l'agave", a déclaré Sonia Espinola, directrice du patrimoine de la Fondation Cuervo et maître de la tequilera. «En tant que tequila n°1 au monde, nous n'aurions jamais pu imaginer que les centaines de plants d'agave que nous cultivions en tant que petite entreprise familiale finiraient par se multiplier jusqu'à atteindre des millions. Cette collaboration réunit deux grandes entreprises pour développer des matériaux innovants et respectueux de l'environnement.

Comme Ford Motor Company, Jose Cuervo est une entreprise familiale. Fondée en 1795, elle fabrique de la tequila depuis plus de 220 ans avec la même expérience, le même savoir-faire et les mêmes recettes qui se sont transmises de génération en génération.

La collaboration avec Jose Cuervo est le dernier exemple de l'approche innovante de Ford en matière de gestion des produits et de l'environnement grâce à l'utilisation de biomatériaux. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise huit matériaux durables dans ses véhicules, notamment la mousse de soja, l'huile de ricin, la paille de blé, la fibre de kénaf, la cellulose, le bois, la fibre de coco et les coques de riz.

Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement, 5 milliards de tonnes de déchets de biomasse agricole sont produits chaque année. Sous-produit de l'agriculture, l'approvisionnement en matériaux est abondant et souvent sous-utilisé. Pourtant, les matériaux peuvent être relativement peu coûteux et peuvent aider les fabricants à compenser l'utilisation de fibres de verre et de talc pour des produits plus durables et plus légers.

"Il y a environ 400 livres de plastique sur une voiture typique", a déclaré Mielewksi. « Notre travail consiste à trouver le bon endroit pour un composite vert comme celui-ci pour aider notre impact sur la planète. C'est un travail dont je suis vraiment fier, et il pourrait avoir un large impact dans de nombreuses industries.


Par: Gustavo Gutiérrez

Ford Motor Company a annoncé qu'elle travaillait avec Jose Cuervo ® , la tequila n°1 au monde, pour développer un matériau durable et léger à utiliser dans sa gamme de véhicules. La collaboration élargit le portefeuille de matériaux respectueux de l'environnement du constructeur automobile pour inclure l'agave. Ford a commencé à rechercher l'utilisation de matériaux durables dans ses véhicules en 2000. Aujourd'hui, le constructeur automobile utilise plusieurs matériaux biosourcés dans ses véhicules et en teste bien d'autres pour de futures applications, notamment les algues, la peau de tomate et le dioxyde de carbone.

Les travaux contribuent à améliorer l'impact environnemental de Ford en réduisant l'utilisation de produits pétrochimiques et les émissions de carbone tout en allégeant les véhicules pour réduire l'utilisation de combustibles fossiles.

Ford et Jose Cuervo testent le bioplastique pour une utilisation dans les composants intérieurs et extérieurs des véhicules tels que les faisceaux de câbles, les unités CVC et les bacs de stockage. Les premières évaluations suggèrent que le matériau est très prometteur en raison de sa durabilité et de ses qualités esthétiques. Success in developing a sustainable composite could reduce vehicle weight and lower energy consumption, while paring the use of petrochemicals and the impact of vehicle production on the environment.

“At Ford, we aim to reduce our impact on the environment,” said Debbie Mielewski, Ford senior technical leader, sustainability research department. “As a leader in the sustainability space, we are developing new technologies to efficiently employ discarded materials and fibers, while potentially reducing the use of petrochemicals and light-weighting our vehicles for desired fuel economy.”

The growth cycle of the agave plant is a minimum seven-year process. Once harvested, the heart of the plant is roasted, before grinding and extracting its juices for distillation. Jose Cuervo uses a portion of the remaining agave fibers as compost for its farms, and local artisans make crafts and agave paper from the remnants.

Now, as part of Jose Cuervo’s broader sustainability plan, the tequila maker is joining forces with the automaker to develop a new way to use its remnant fibers.

“Jose Cuervo is proud to be working with Ford to further develop our agave sustainability plan,” said Sonia Espinola, director of heritage for Cuervo Foundation and master tequilera. “As the world’s No. 1-selling tequila, we could never have imagined the hundreds of agave plants we were cultivating as a small family business would eventually multiply to millions. This collaboration brings two great companies together to develop innovative, earth-conscious materials.”

Like Ford Motor Company, Jose Cuervo is family-owned and operated. Founded in 1795, it has been making tequila for more than 220 years with the same experience, craftsmanship and recipes that have been handed down generation through generation.

The collaboration with Jose Cuervo is the latest example of Ford’s innovative approach to product and environmental stewardship through the use of biomaterials. Ford began researching the use of sustainable materials in its vehicles in 2000. Today, the automaker uses eight sustainable-based materials in its vehicles including soy foam, castor oil, wheat straw, kenaf fiber, cellulose, wood, coconut fiber and rice hulls.

According to the United Nations Environment Programme, 5 billion metric tons of agricultural biomass waste is produced annually. A byproduct of agriculture, the supply of materials is abundant and often underutilized. Yet the materials can be relatively low cost, and can help manufacturers to offset the use of glass fibers and talc for more sustainable, lightweight products.

“There are about 400 pounds of plastic on a typical car,” said Mielewksi. “Our job is to find the right place for a green composite like this to help our impact on the planet. It is work that I’m really proud of, and it could have broad impact across numerous industries.”


Par: Gustavo Gutierrez

Ford Motor Company announced it is working with Jose Cuervo ® , the world’s No. 1-selling tequila, to develop a sustainable, lightweight material for use in its vehicle lineup. The collaboration expands the automaker’s portfolio of earth-conscious materials to include agave. Ford began researching the use of sustainable materials in its vehicles in 2000. Today, the automaker uses several bio-based materials in its vehicles, and is testing many more for future applications including algae, tomato peel and carbon dioxide.

The work helps improve Ford’s environmental impact by reducing the use of petrochemicals and reducing carbon emissions while also light-weighting vehicles to reduce fossil fuel use.

Ford and Jose Cuervo are testing the bioplastic for use in vehicle interior and exterior components such as wiring harnesses, HVAC units and storage bins. Initial assessments suggest the material holds great promise due to its durability and aesthetic qualities. Success in developing a sustainable composite could reduce vehicle weight and lower energy consumption, while paring the use of petrochemicals and the impact of vehicle production on the environment.

“At Ford, we aim to reduce our impact on the environment,” said Debbie Mielewski, Ford senior technical leader, sustainability research department. “As a leader in the sustainability space, we are developing new technologies to efficiently employ discarded materials and fibers, while potentially reducing the use of petrochemicals and light-weighting our vehicles for desired fuel economy.”

The growth cycle of the agave plant is a minimum seven-year process. Once harvested, the heart of the plant is roasted, before grinding and extracting its juices for distillation. Jose Cuervo uses a portion of the remaining agave fibers as compost for its farms, and local artisans make crafts and agave paper from the remnants.

Now, as part of Jose Cuervo’s broader sustainability plan, the tequila maker is joining forces with the automaker to develop a new way to use its remnant fibers.

“Jose Cuervo is proud to be working with Ford to further develop our agave sustainability plan,” said Sonia Espinola, director of heritage for Cuervo Foundation and master tequilera. “As the world’s No. 1-selling tequila, we could never have imagined the hundreds of agave plants we were cultivating as a small family business would eventually multiply to millions. This collaboration brings two great companies together to develop innovative, earth-conscious materials.”

Like Ford Motor Company, Jose Cuervo is family-owned and operated. Founded in 1795, it has been making tequila for more than 220 years with the same experience, craftsmanship and recipes that have been handed down generation through generation.

The collaboration with Jose Cuervo is the latest example of Ford’s innovative approach to product and environmental stewardship through the use of biomaterials. Ford began researching the use of sustainable materials in its vehicles in 2000. Today, the automaker uses eight sustainable-based materials in its vehicles including soy foam, castor oil, wheat straw, kenaf fiber, cellulose, wood, coconut fiber and rice hulls.

According to the United Nations Environment Programme, 5 billion metric tons of agricultural biomass waste is produced annually. A byproduct of agriculture, the supply of materials is abundant and often underutilized. Yet the materials can be relatively low cost, and can help manufacturers to offset the use of glass fibers and talc for more sustainable, lightweight products.

“There are about 400 pounds of plastic on a typical car,” said Mielewksi. “Our job is to find the right place for a green composite like this to help our impact on the planet. It is work that I’m really proud of, and it could have broad impact across numerous industries.”


Par: Gustavo Gutierrez

Ford Motor Company announced it is working with Jose Cuervo ® , the world’s No. 1-selling tequila, to develop a sustainable, lightweight material for use in its vehicle lineup. The collaboration expands the automaker’s portfolio of earth-conscious materials to include agave. Ford began researching the use of sustainable materials in its vehicles in 2000. Today, the automaker uses several bio-based materials in its vehicles, and is testing many more for future applications including algae, tomato peel and carbon dioxide.

The work helps improve Ford’s environmental impact by reducing the use of petrochemicals and reducing carbon emissions while also light-weighting vehicles to reduce fossil fuel use.

Ford and Jose Cuervo are testing the bioplastic for use in vehicle interior and exterior components such as wiring harnesses, HVAC units and storage bins. Initial assessments suggest the material holds great promise due to its durability and aesthetic qualities. Success in developing a sustainable composite could reduce vehicle weight and lower energy consumption, while paring the use of petrochemicals and the impact of vehicle production on the environment.

“At Ford, we aim to reduce our impact on the environment,” said Debbie Mielewski, Ford senior technical leader, sustainability research department. “As a leader in the sustainability space, we are developing new technologies to efficiently employ discarded materials and fibers, while potentially reducing the use of petrochemicals and light-weighting our vehicles for desired fuel economy.”

The growth cycle of the agave plant is a minimum seven-year process. Once harvested, the heart of the plant is roasted, before grinding and extracting its juices for distillation. Jose Cuervo uses a portion of the remaining agave fibers as compost for its farms, and local artisans make crafts and agave paper from the remnants.

Now, as part of Jose Cuervo’s broader sustainability plan, the tequila maker is joining forces with the automaker to develop a new way to use its remnant fibers.

“Jose Cuervo is proud to be working with Ford to further develop our agave sustainability plan,” said Sonia Espinola, director of heritage for Cuervo Foundation and master tequilera. “As the world’s No. 1-selling tequila, we could never have imagined the hundreds of agave plants we were cultivating as a small family business would eventually multiply to millions. This collaboration brings two great companies together to develop innovative, earth-conscious materials.”

Like Ford Motor Company, Jose Cuervo is family-owned and operated. Founded in 1795, it has been making tequila for more than 220 years with the same experience, craftsmanship and recipes that have been handed down generation through generation.

The collaboration with Jose Cuervo is the latest example of Ford’s innovative approach to product and environmental stewardship through the use of biomaterials. Ford began researching the use of sustainable materials in its vehicles in 2000. Today, the automaker uses eight sustainable-based materials in its vehicles including soy foam, castor oil, wheat straw, kenaf fiber, cellulose, wood, coconut fiber and rice hulls.

According to the United Nations Environment Programme, 5 billion metric tons of agricultural biomass waste is produced annually. A byproduct of agriculture, the supply of materials is abundant and often underutilized. Yet the materials can be relatively low cost, and can help manufacturers to offset the use of glass fibers and talc for more sustainable, lightweight products.

“There are about 400 pounds of plastic on a typical car,” said Mielewksi. “Our job is to find the right place for a green composite like this to help our impact on the planet. It is work that I’m really proud of, and it could have broad impact across numerous industries.”


Voir la vidéo: Usine FORD de Valence sapprovisionne au Maroc


Commentaires:

  1. Ro

    Il y a quelque chose. Merci pour l'explication.

  2. Randell

    Le blog est super, il y en aurait plus comme ça!

  3. Daemon

    Ce sont des informations conformes et très utiles

  4. Kagagul

    Probably played well

  5. Davey

    C'est une pièce plutôt précieuse

  6. Brasida

    Je pense que tu as tort. Je suis sûr.

  7. Kekus

    Quels mots appropriés ... pensée phénoménale et admirable



Écrire un message